GED - ECM

FileDirector ou comment gérer le courriel omnicanal…

Publié le

Lorsqu’on évoque la gestion de courrier aujourd’hui, le mot lui-même semble un peu désuet, mais lorsqu’on prend ce mot dans son acceptation la plus large (courrier papier, courrier électronique, messageries instantanées et plus généralement tout flux d’information structurée arrivant dans l’entreprise), on constate que les volumes à traiter n’ont jamais été aussi importants.

A tel point que les solutions alternatives à l’e-mail tentent de se mettre en place, avec plus ou moins de succès, voire des solutions de ré-organisation dans d’autres outils (comme Slack).

Ces surcouches sont intéressantes, à n’en pas douter, mais offrent-elles une vision complète des échanges, cela est peu probable dans la mesure où elles sont toutes purement digitales.

Avec FileDirector, nous avons pris le parti de traiter les courriers électroniques au même titre que les courriers physiques et donc d’apporter à nos clients une organisation de l’information unique et centralisée.

Directement connecté aux outils, à la fois de numérisation et de réception, FileDirector sait traiter tous les documents quelle que soit leur origine.

Le traitement de l’information n’est plus lié au canal d’acquisition, il devient indépendant et dès lors parfaitement homogène. Par ailleurs, alors que nos boîtes e-mails ont du mal à désemplir, le fait que nous puissions automatiser une grande partie des traitements dès l’arrivée en boîte de réception facilite grandement le travail de l’ensemble des collaborateurs.

Que ce soit dans des grands groupes, dans des administrations ou dans des PME, la solution de gestion des courriers proposée par Efalia a su convaincre tout type d’utilisateurs, car la mise en œuvre est grandement simplifiée par l’expérience que nous avons déjà acquise dans des situations très variées.

Si l’avenir du timbre peut légitimement poser question, l’avenir du traitement des échanges est quant à lui assuré, et il sera multicanal. Il est donc clé d’en tenir compte dès aujourd’hui dans le choix des solutions à mettre en œuvre.

Partager sur