catégorie: | Actualités | Articles

Bonjour et Bonne année à tous,

Je vous adresse au nom d’Efalia et de toutes ses équipes, tous nos vœux de bonheur, pour vos proches et vous et cela, dans tous les registres de la vie.

2021 terminée, nous avons à peine pris le temps de souffler que déjà de nouveaux challenges s’offrent à nous. Alors que la trêve hivernale fut de courte durée, souvent perturbée par un virus qui n’en finit pas de nous pousser à nous adapter, au prix d’efforts constants, Efalia démarre malgré tout, l’année en fanfare.

En pleine année électorale, nous avons décidé de concentrer nos efforts sur 3 sujets de taille, que vous découvrirez plus en vous inscrivant à notre Newsletter, mais que je tenais à mettre en lumière en ce début d’année.

  • 1. L’accélération de la politique bas carbone de l’entreprise, qui doit nous amener à être conformes aux accords de Paris, mais avec 15 ans d’avance, en 2035. Nous avons musclé notre jeu dans ce domaine et venons de boucler la deuxième promotion Climat de la région Auvergne-Rhône-Alpes, avec un plan stratégique ambitieux de réduction de nos émissions pour les 13 années à venir.
  • 2. L’accélération de notre stratégie export avec l’embauche de collaborateurs dans toutes nos filiales, en Allemagne, en Suisse et au Royaume-Uni. Efalia participe également à l’accélérateur international BPI avec 15 autres sociétés françaises qui souhaitent rayonner en dehors de nos frontières.
  • 3. L’accélération de notre stratégie de partenariat afin de pouvoir compter sur un réseau de partenaires en France et dans le monde entier pour déployer nos solutions et accompagner nos clients dans la digitalisation de leurs organisations.

Ces trois piliers de la croissance d’Efalia sont plus que des bonnes résolutions, ils constituent les principaux enjeux des prochains mois et des prochaines années et nous sommes convaincus qu’ils seront porteurs d’énormément de valeur pour tous nos clients.

Faire de nos solutions logicielles des solutions bas carbone aura un impact positif sur l’ensemble des bilans carbones de tous nos clients (qu’ils établissent ou non ce bilan d’ailleurs).

Pousser nos solutions à l’export nous obligera à les faire évoluer et pourra nous permettre d’accompagner certains de nos clients dans des pays où ils sont potentiellement déjà présents, et ce de façon plus opérationnelle, plus proche.

Enfin notre stratégie de vente indirecte rencontre ses premiers succès et il convient de s’en réjouir, car cela étend sensiblement notre maillage du territoire et donc à nouveau notre capacité à vous accompagner.

Désolé pour cet édito tourné vers notre propre actualité, mais il me semblait utile de partager avec vous ces informations, tant la société grandit vite et se structure.

Je vous promets que les prochains seront entièrement consacrés à vos enjeux !

 

Je vous renouvelle tous mes vœux pour l’année à venir, qu’elle vous apporte bien plus que ce que vous en espérez !

  • Pascal Charrier
    Pascal Charrier Directeur Général