catégorie:

Bonjour à toutes et à tous.

Nous étions tous convaincus que notre organisation était agile !

Car bien entendu, face à la concurrence, aux nouveaux marchés, à la réglementation nous avions mis en place des processus de travail pour être justement agile et s’adapter. Nous avions tous réalisé des cartes de processus, mis en place des systèmes qualités pour répondre à ces exigences, avec comme objectif d’avoir un système d’information aligné sur le business !

Et la patatrac, confinement oblige, on découvre chaque jour des trous dans la raquette. Le dossier d’Anaïs n’est plus transmis à Claire, car habituellement elles travaillent l’une à côté de l’autre et un simple geste de la main, permet à Claire de prendre le relais.

Le dossier partagé sur le réseau n’est plus partagé car le VPN ne fonctionne pas pour Vincent avec son opérateur grand public. Le courrier papier n’est plus distribué. Les signatures de contrats ne sont plus réalisées et on prend la liberté de scanner un contrat avec sa signature manuscrite, le tout envoyé par mail, ce qui malheureusement ne lui confère aucune valeur juridique. Des exemples comme ceux-là nous en avons tous eu. Un petit trou dans la raquette qui, dans bien des cas, bloque tout un processus, le rallonge et augmente les coûts. C’est tout l’effet inverse souhaité dans cette période difficile !

Ouf, le 11 mai est arrivé, et nous allons pouvoir reprendre notre activité à l’aide de nos processus agiles. Je le souhaite comme tout le monde, mais sans être voyant, et vous le savez comme moi, il va falloir vivre avec de nouvelles périodes difficiles, peut être très courtes et peut être aussi très longues.

Pour anticiper, il va falloir dans un premier temps comprendre et savoir d’où l’on part. Chaque entreprise, chaque organisation ne part pas avec le même plan de continuité d’activité.

Il va falloir aussi revoir son organisation au-delà de ses frontières car toutes les filières, qu’elles soient économiques ou sociales sont liées et imbriquées. On ne peut plus se limiter à percevoir son organisation par le prisme de son métier ou de son service.

Notre relation avec nos clients, partenaires, fournisseurs, usagers va probablement changer, même si certains comportements purement conjoncturels vont disparaître. Alors comment prendre en compte les changements durables ? il va falloir innover dans son offre produit, dans son offre de service afin de satisfaire les nouvelles attentes.

Efalia n’aura pas une réponse sur tous les domaines, mais sait et peut vous apporter des solutions qui font preuve d’efficacité sur tous les sujets qui portent sur la dématérialisation et la digitalisation de vos processus.

Nous disposons d’une chaîne logicielle capable d’appréhender rapidement des manques fonctionnels que vous avez perçus pendant cette période difficile et ce, pour l’ensemble des organisations publiques ou privées.

Alors, oui, le redémarrage se construit dès à présent et EFALIA vous apportera tout son soutien par son expertise et ses solutions. Le redémarrage doit aussi prendre en compte la perspective éventuelle d’un prochain confinement. Nous serons en mesure de conjuguer des actions  à court terme pour vite combler les manques que vous auriez identifiés et travailler avec vous sur la durée pour vous accompagner dans votre transformation digitale qui devient inéluctable. L’idée n’est plus de faire comme les autres et de suivre la tendance, mais bien de s’adapter au monde de demain.

ETIENNE PAILLARD, Président d'Efalia

Start typing and press Enter to search